"Si tu sais dessiner, tu sais peindre." Ingres

Pastel sec

Un dessin maîtrisé facilitera toujours la peinture. L’inverse est une erreur communément véhiculée par facilité. En aucun cas on commence à apprendre le dessin par la peinture.
Le dessin est la structure de toutes réalisations graphiques figuratives et abstraites. Le dessin c’est le trait, la peinture c’est la surface, Le trait est la charpente sur laquelle s’appuient les surfaces colorées. Si la charpente est faussée l’œuvre entière est faussée. Les difficultés qui n’auront pas été résolues avec le dessin ne le pourront en aucun cas l’être par la peinture.
Tout les grand artistes abstrait sont passé par une période figurative qui les a structurées et le dessin en fait parti.
Le dessin est une discipline rigoureuse, peut être parfois laborieusement mais qui apportera l’indicible satisfaction de maîtriser la totalité de son travail.Le dessin pur et dur peut être une finalité Il est alors porté à son paroxysme devenant lui-même nous plus seulement esquisse d’étude mais véritable œuvre d’art.
Dans l’apprentissage le pastel est certainement la transition la plus agréable qui soit entre le dessin et la peinture. Le pastel c’est du dessin et déjà de la peinture mais sans les contraintes inhérentes aux techniques humides ou huileuses.
La grande force du pastel c’est sa lumière et sa facilité de mise en œuvre.
Sa lumière il l’a doit au fait que l’on utilise que du pigment pur sans pratiquement aucun médium (ici de la gomme arabique en très faible quantité) qui viendrait ajouter son caractère et dénaturer celui du pigment.
Sa facilité de mise en œuvre. Pas d’outils onéreux vos doigts suffisent. Pas de liant ou de médium à la chimie compliquée. Du pigment et seulement du pigment et … Vous !

L'atelier de dessin et pastel
Niveau : débutant et perfectionnement.
L’atelier de base idéal pour commencer en douceur avec les arts graphiques.
De l'esquisse à la mise en couleur, ce cours vous apportera les clefs de la mise en place d'une œuvre aboutie.

Ce qu'on y apprend :
Premier contact ; Evaluation des connaissances et de la pratique du dessin.
Les gestes et la réalisation de l’esquisse. Le point, la ligne, les formes de base, et leur utilisation dans la traduction du volume sur un plan.
Perspective simple, ombre et lumière.
Technique du fusain du crayon graphite de la sanguine, sépia et du bistre. Dessin à deux et trois couleurs. Vers la couleur, le pastel sec. Les papiers à texture, papiers teintés, choix du papier en fonction du sujet.
Vers la précision du trait, ombrage par hachurage, estompage.
Le rôle du dessin, de l’esquisse, dans la préparation d’une œuvre colorée ou tridimensionnelle.

Ce qu'on y fait ;
Réalisation de différents thèmes, nature-morte, paysages et  portrait, au fusain, crayon graphite, sanguine et pastel sur papier blanc et teinté.
Réalisations libres guidées, en extérieur ou intérieur, sur le motif ou en reproduction.

Si vous désirez utiliser votre propre matériel, il vous faut ;
Carton à Dessin 52x72cm, Bloc à croquis 17x21cm min.
Feuilles de Papier à dessin, 50x65cm, (20 à 30), Mi-Teinte ou "C" à grain blanc
Mi-teinte, et/ou Ingres, 50x65cm, (3 par couleurs), ivoire, chanvre, gris ciel, gris moyen ou chiné, bleu clair, vert
Fusains de différents formats, sanguine, sépia (crayon ou carré), craie blanche (crayon ou carré), estompe, gomme "Mie de Pain".
Assortiment de pastels secs (30 bâtons minimum) et /ou craies d'art
Fixatif universel fusain/pastel en bombe ou flacon et vaporisateur à bouche