Difficile de trouver plus opaque que le pastel et pourtant avec quelle facilité il peut rendre la transparence et la lumière. C’est la pureté du pigment sans aucun liant qui permet d'accorder la lumière à l’ombre et de magnifier la transparence du papier de la lettre. C’est aussi une parfaite compréhension par l’artiste des jeux de lumière et des oppositions du clair-obscur.

Jeune fille lisant

Jean Raoux né a Montpellier en 1677, prix de Rome et membre de l’Académie royale de peinture et de sculpture, très apprécié notamment par Voltaire qui le compare à Rembrandt. Spécialiste des scènes de genre il aborde avec la jeune fille lisant une lettre un thème récurrent qui traverse l’histoire de la peinture de Vermeer à Fragonard